Ctg : la dynamique collective s’intensifie au service des territoires

Avancer avec nos partenaires pour répondre au mieux aux besoins des familles en fonction des spécificités de chaque territoire ! C’est l’objectif de la Caf qui a poursuivi avec détermination, tout au long de ces deniers mois, le déploiement des Conventions territoriales globales (Ctg).

Rencontre avec Annie Hamel, directrice adjointe de la Caf de l’Essonne

Que représentent les Ctg pour la Caf ?

A. H. : « Les Ctg symbolisent un enjeu majeur pour notre Caf au service des territoires et de ses habitants.

Notre objectif est d’accompagner les collectivités dans la construction et la mise en œuvre d’un projet social de territoire partagé : de l’état des lieux à l’élaboration des plans d’actions.

Nous poursuivons notre logique de développement de l’offre et de l’investissement social au service des familles et des allocataires. En co-pilotant et en déclinant les politiques familiales et sociales avec les acteurs locaux, nous impulsons ainsi une nouvelle vision du partenariat en faveur du développement global des territoires.

Les Ctg permettent le rééquilibrage territorial pour assurer un accès à tous à des services complets, innovants et de qualité. Nous travaillons à ce que ce nouveau socle conventionnel puisse englober, sur l’ensemble des territoires, toutes les thématiques d’actions sur les compétences partagées et notamment celle de l’accès aux droits ».

Où en est la Caf du développement partenarial des Ctg ?

A. H. : « La Caf avance vite et bien !

Cette ambition forte se concrétise avec les conventions cadres, signées entre la Caf et une collectivité territoriale. Elles avancent à un rythme soutenu et elles remplacent progressivement les Contrats enfance jeunesse (Cej) arrivant à terme.

Nous pouvons être fiers du travail mené avec nos partenaires dans ce dispositif de co-construction au service des habitants. Je remercie nos équipes, mais aussi toutes celles de nos partenaires, du travail accompli ».

Pouvez-vous dresser un premier bilan ?

A. H. : « Bien sûr !  Le rappel des actions déjà menées illustre le chemin parcouru et la volonté de notre Caf, mais aussi de tous nos partenaires, qui ont su s’adapter et avancer :

Concrètement :

  • en 2019 : nous avons commencé par Évry-Courcouronnes et Grigny
  • en 2020 : nous avons signé 20 Ctg
  • en 2021 : à la fin de l’année, nous signerons avec 16 collectivités supplémentaires.

Cela signifie que le déploiement se poursuit et qu’il va encore s’intensifier.

Á terme, les Ctg, parfaitement adaptées aux spécificités de chaque territoire, couvriront une très grande majorité de la population essonnienne. Et tout cela, bien sûr, toujours, dans le cadre d’une co-construction complète avec nos partenaires. 

Ce rythme va-t-il se poursuivre ?

A. H. : « Absolument ! Pour 2022/2023, ce sont plus de 40 Ctg qui vont être signées. C’est un enjeu majeur pour nos allocataires et un axe fort de notre feuille de route pour 2022 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *