Inauguration de la micro-crèche de la maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis

Inauguration de la micro-crèche en présence de la Secrétaire d’État des Solidarités et de la Santé, du Directeur général de la Cnaf, de la Caf, et ses partenaires.

Une première en France qui s’inscrit dans l’intérêt universel de l’Enfant

La micro-crèche de la maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis fut inaugurée mardi 24 septembre, en présence de Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, de Vincent Mazauric – Directeur Général de la Cnaf, d’Isabelle Sancerni – Présidente du conseil d’administration de la Cnaf, de la Caf de l’Essonne et ses partenaires du Département de l’Essonne, du Centre communal d’action sociale (Ccas) de la ville de Fleury-Mérogis, de la Maison d’arrêt, du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip), de l’Acepp 91 et du Secours catholique, acteurs engagés sur ce projet.

Au programme de cette inauguration, une visite de la micro-crèche et la nurserie du quartier des femmes ainsi qu’une parole de chaque acteur, sur les étapes de ce travail partenarial.

Le projet porte sur la création d’une micro-crèche de dix places au sein de la Maison d’arrêt des femmes.

Il s’agit d’une structure unique en France, en milieu pénitentiaire, qui fonctionne sur des modalités identiques à celles des Établissement d’accueil du jeune enfant (Eaje) au sein des communes.

Cette structure offre un environnement stimulant, sécurisé et adapté aux besoins des jeunes enfants. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 17h30.

Les mères qui confieront leur(s) enfant(s) à la micro-crèche s’acquitteront d’une participation financière et peuvent dégager du temps pour intégrer des activités de formation ou afin de préparer leur réinsertion.

Pour rappel, c’est une première non seulement en Essonne mais aussi en France !

La micro-crèche de la maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis, baptisée « Les Globe trotteurs » est une démarche unique qui s’inscrit dans l’intérêt supérieur et universel de l’Enfant. À ce jour, cet Établissement d’accueil du jeune enfant (Eaje) peut accueillir dix places.

Plus d’informations sur notre communiqué de presse,

 

Contact Presse : Laurent Courtois – laurent.courtois@cafevry.cnafmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *