Lever les freins à l’emploi : la Caf innove avec Pôle Emploi

Favoriser l’insertion professionnelle et sociale est un enjeu de société auquel la Caf de l’Essonne répond avec énergie ! Partie prenante de la mobilisation nationale pour l’emploi, elle expérimente depuis le 1er octobre le dispositif prometteur « Lever les freins au retour à l’emploi par l’accès à un mode de garde ».

Faire garder son enfant au pied levé pour se rendre à un entretien professionnel ou suivre une formation lorsqu’on ne bénéficie pas d’un mode de garde, c’est toujours compliqué. Cette problématique est d’ailleurs identifiée comme l’un des obstacles majeurs pour se former ou (re)travailler.

C’est justement pour remédier à cette situation que la Caf de l’Essonne travaille avec Pôle Emploi à titre expérimental. « Cette initiative entre dans le cadre de la circulaire du 16 mai 2019 « Mobilisation nationale pour l’emploi et la transition écologique » explique Élisabeth Hernandez, adjointe à la responsable du département Développement territorial de l’Action sociale. Cette expérimentation est issue des préconisations d’un groupe de travail piloté par Christine Mansiet au printemps 2019. Elle vise à lutter contre le chômage dit de longue durée et aux difficultés d’insertion des jeunes parents ayant un ou des enfants de moins de 10 ans. Concrètement, cela signifie qu’il s’agit de permettre à un demandeur d’emploi de bénéficier d’une garde ponctuelle à domicile ou d’une garde occasionnelle ou pérenne, pour un entretien d’embauche, une entrée en formation et/ou un emploi. Bien sûr, les familles concernées bénéficient d’un accompagnement social et professionnel, tant par la Caf que par Pôle Emploi ou un autre partenaire ! »

Deux possibilités sont proposées aux familles :

  • Un accueil ponctuel d’urgence par un service d’aide à domicile, avec une réponse sous 24h;
  • Un accueil occasionnel ou pérenne par un assistant maternel agréé.

 

Comment cela se passe pour les assistant(e)s maternel(le)s ?

Pour rentrer dans ce dispositif, il faut bénéficier de la labellisation AVIP (à vocation insertion professionnelle), délivrée par la Caf.

Ce qu’il faut savoir :

  • C’est sur la base du volontariat ;
  • Vous gardez votre indépendance et le choix des familles ;
  • Vous bénéficiez d’un accompagnent spécifique lié à ce projet par l’animatrice Ram ;
  • Vous disposez d’une allocation spécifique allouée par la Caf en fonction des critères prédéfinis.

 

Ce qu’en dit Pôle Emploi

Margot CANTERO, directrice territoriale de Pôle Emploi Essonne

 

« Pôle Emploi Essonne est fier de participer à cette expérience formidable avec la Caf de l’Essonne. C’est effectivement notre organisme qui identifie les publics susceptibles de bénéficier de ce dispositif. Nous travaillons ensuite avec les services concernés de la Caf pour vérifier qu’ils entrent bien dans les critères retenus.

La garde d’enfants freine, en effet, de nombreuses familles dans le cadre d’un retour à l’emploi. Je pense notamment aux personnes qui travaillent pour des missions d’intérim et qui doivent trouver en urgence un système de garde pour quelques jours.

Ce dispositif innovant démarre et notre ambition est qu’il se développe rapidement et avec ampleur sur tout le territoire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *