Parole de partenaire : Interview de Stéphane Beaudet

Édition spéciale

Christine Mansiet : le bilan de 5 années à la Caf de l’Essonne

 

“La Caf est un partenaire historique de la commune”

Stéphane Beaudet Crédits Photo : Moïse Fournier

La Caf a signé la première Convention territoriale globale (Ctg) du département avec la commune d’Évry-Courcouronnes, le 13 juin dernier. Ce renforcement du partenariat déjà effectif depuis des années s’est réalisé sur la base de diagnostics partagés. Esprit de famille fait le point avec son maire, Stéphane Beaudet.

 

 

 

 

 

Une Ctg a été signée pour les 4 ans à venir. Qu’est-ce que cela représente pour votre commune ?

Stéphane Beaudet : De prime abord, je tiens à souligner la qualité du travail que nous avons mené avec Christine Mansiet depuis 5 ans. Avant de parler de la Ctg, je souhaite évoquer la relocalisation du futur siège de la Caf. Ce siège, moderne et emblématique, va rester sur Évry-Courcouronnes. C’est, en termes d’image, très positif pour nous et nous en sommes ravis.

Nous sommes évidemment satisfaits et fiers d’être la première collectivité du département à bénéficier d’une Ctg. J’apprécie tout particulièrement que cette convention ait été rédigée sur la base de diagnostics partagés et votée en conseil municipal. Il y a eu des réunions dans les centres sociaux, des questionnaires aux bénéficiaires… C’est un important travail qui a été effectué de part et d’autre. Il a permis de donner l’image d’une Caf proche des préoccupations socio-économiques des allocataires du territoire et qui répond à leurs problématiques de façon affinée.

 

Concrètement, qu’est-ce que cette Ctg va apporter ?

SB. : Les enjeux sont importants et touchent une grande partie de la population. Évry-Courcouronnes est une ville populaire, jeune avec de nombreux logements sociaux. Ces moyens humains et financiers vont nous permettre d’agir sur différents leviers : la parentalité, la lutte contre l’illectronisme, – ce manque ou cette absence totale de connaissance des clés nécessaires à l’utilisation des ressources électroniques – la cohésion sociale… Mais la Ctg offre aussi un cadre privilégié de dialogue entre la CAF et la ville sur les grands enjeux du territoire.

 

La Caf intervient aussi sur d’autres champs. Pouvez-vous nous en dire plus ?

SB. : Oui, absolument. J’aimerais insister sur les Réseaux d’acteurs jeunesse (Reaj), co-pilotés par la Caf. Ils réunissent près d’une vingtaine de partenaires et permettent de faire travailler ensemble tous les acteurs qui interviennent auprès des jeunes sur un territoire donné. Évry-Courcouronnes fait partie des 3 territoires essonniens à expérimenter cette nouvelle façon de travailler ensemble pour apporter des réponses concrètes aux jeunes.Enfin, et cela depuis 2015, la Caf co-finance plusieurs actions dans le cadre du Conseil citoyen local de la laïcité. Cette initiative est précieuse pour favoriser le bien-vivre ensemble et le pacte laïque et républicain.

Toutes ces actions illustrent, s’il en était besoin, combien la Caf est un partenaire historique de la ville et un acteur essentiel des politiques sociales et familiales sur notre territoire.

Les caractéristiques d’Evry-Courcouronnes :

  • 42 600 personnes couvertes par la Caf pour une population de 67 000 habitants (dont 50% en quartiers prioritaires)
  • Une population jeune : 32,8 ans en moyenne
  • 4 000 enfants de moins de 3 ans.

La Ctg avec Evry-Courcouronnes 2019/2022 constitue un outil de pilotage et d’évaluation du projet social de territoire pour les quatre prochaines années. Elle permettra de favoriser la mise en œuvre de politiques publiques adaptées aux besoins des habitants, facilitant un accès aux droits simplifiés et une mobilisation des acteurs optimisée et efficace.

3 secteurs concernés par la Ctg sous une thématique centrale : « La réussite pour tous » :

  • Coordonner des actions de parentalité pour une meilleure réponse apportée aux habitants ;
  • Favoriser la cohésion sociale par l’accès aux pratiques culturelles sportives et artistiques ;
  • Développer le numérique pour tous : de l’accès à la prévention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *