Pas un seul jour d’arrêt !

Aucune rupture des droits, une attention particulière pour les allocataires les plus vulnérables et des relations toujours étroites avec vous, nos partenaires ! Nous avons traversé cette crise sanitaire avec énergie et pragmatisme tout en maintenant un service public de qualité.

Nous vous proposons de découvrir l’organisation déployée.

Rencontre avec Karine Tanay, directrice comptable et financière

Comment avez-vous organisé vos services afin qu’il n’y ait aucune rupture de droit ?

« Le télétravail a été déployé à la Direction comptable et financière (Dcf) comme partout à la Caf. Sur une équipe d’une quarantaine d’agents, si le télétravail était très développé sur les activités de vérification, une seule personne était jusque-là en télétravail sur les activités comptables et financières.

Nous avons déployé le travail à domicile immédiatement afin que les missions puissent être accomplies sans un seul jour d’arrêt de paiement et dans les conditions les meilleures de sécurité et de fiabilité. Nous avons aussi modifié nos process de travail pour nous adapter.

Conscients de l’impact économique de la crise, nous avons systématiquement validé dans la journée les pièces comptables liées à nos fournisseurs et à nos partenaires. A titre d’exemple, les parapheurs entre nos services et la direction de la Caf ont été remplacés par des signatures électroniques dès les premiers jours de la crise.

Les allocataires et les partenaires que nous subventionnons n’ont subi aucune rupture de paiement.

Cette crise nous aura permis de repenser nos process pour être encore plus réactifs, tout en conservant, bien sûr, un collectif de travail avec, notamment, la généralisation des visioconférences et des outils collaboratifs… ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *