Soutien aux accueils de loisirs sur horaires étendus

Dans le contexte de violences liées aux bandes et groupes informels, et notamment pour venir en appui aux parents dont les trajets quotidiens engendrent une présence tardive à leur domicile, le gouvernement a proposé la mise en place d’une aide financière pour l’allongement horaire des accueils collectifs de mineurs (Acm). Cette aide s’appliquera notamment en grande couronne d’Île-de-France, dans les quartiers prioritaires de la ville et/ou dans tout autre territoire en prise à ces difficultés.

Cette aide s’inscrit dans le Plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences liées aux bandes et groupes informels présenté en juin. Elle vise à apporter, avec ses déclinaisons départementales, des réponses face à l’augmentation des affrontements, à leur caractère de plus en plus violent, au rajeunissement des publics impliqués et à l’impact des réseaux sociaux et des messageries.

Les accueils de loisirs périscolaires ainsi que les accueils adolescents déclarés au titre des Acm, qui étendent leurs horaires, sont concernés.

L’accompagnement financier est destiné aux projets qui :

  • proposent des extensions horaires en fin de journée au-delà des horaires habituels et qui donnent lieu à des surcoûts,
  • répondent à des besoins spécifiques territoriaux identifiés et justifiés, notamment les besoins des familles en matière de conciliation vie familiale-vie professionnelle,
  • organisent des activités de qualité adaptées aux publics et à un accueil plus long en fin de journée.

Afin de préciser les modalités d’accompagnement, les équipes de la Caf organiseront, courant septembre, des présentations destinées aux organisateurs d’Acm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *